Home > News

Thèse sur Malassezia chez le chat, étude du portage des Malassezia chez le Sphynx

25/05/2011 21:37:12

Audrey Legras, étudiante vétérinaire en dernière année à l'Ecole Vétérinaire d'Alfort (94), a contacté le SCF, via le Forum, pour l'aider à effectuer sa thèse de fin d'études sur les Malassezia chez le chat.

Evidemment, le SCF, repondant favorablement à cette requete, vous fait part de sa demande :

Bonjour,

Je suis actuellement en dernière année à l'Ecole Vétérinaire d'Alfort (94), et j'effectue ma thèse de fin d'études sur les Malassezia chez le chat, sous la direction de M. Guillot (parasitologiste et enseignant-chercheur à l'Ecole vétérinaire d'Alfort) et M. Hubert (consultant en dermatologie à l'Ecole Vétérinaire d'Alfort). Il s'agit d'une levure présente de manière normale en petite quantité sur la peau et dans les oreilles.
Je réalise des prélèvements sur des chats présentés en consultation à l'école, notamment en dermatologie, car en cas de problème de peau ou d'otite, et du fait de l'inflammation, ces levures peuvent proliférer. J'effectue également des prélèvements chez des chats sains (présentés en consultation de vaccination) pour évaluer l'importance du portage cutané de ces levures. En effet, il semblerait que certaines races de chats auraient un portage plus important: il s'agit du Sphynx et du Rex Devon.

Les prélèvements que j'effectue consistent à l'application de boîtes de contact contenant un milieu spécifique à ces levures au niveau de l'anus, de planter les griffes d'une patte avant dans le milieu , d'utiliser un coton-tige dans une oreille et de passer ce qu'on appelle un « carré de moquette » (usuellement utilisé dans la recherche de teigne) sur le dos .Il y a également deux scotch à appliquer, l'un entre les doigts d'une patte, l'autre au niveau des babines, ces deux scotch sont ensuite colorés et observés au microscope directement, cela permet de voir immédiatement la présence de levures ou non. Tous ces lieux de prélèvements constituent les lieux de prédilection des Malassezia.

J'attire votre attention aujourd'hui pour savoir s'il était possible d'effectuer ce type de prélèvements sur des Sphynx de votre elevage ou club (car malheureusement, on voit peu de chats de cette race à l'école), cela permettrait d'en savoir plus sur le portage racial, mais également sur la dermatologie féline car les Malassezia ont longtemps été étudiées chez le chien, on ne s'y intéresse que depuis peu chez le chat.

Si jamais vous acceptez de faire partie de cette étude (qui est entièrement gratuite!) ou bien pour de plus amples informations, n'hésitez pas à me contacter :
alegras@etudiants.vet-alfort.fr
Pour information, pour des raisons de disponibilités, je ne réaliserai des prélèvements que sur des chats de région parisienne.

Merci par avance pour vos réponses,

Cordialement,

Audrey Legras.

 

[Site Sphynx Club realisé par Adrien Mazzoli & Dominique Nollet ] -
Les informations ne sont données qu'à titre indicatif.
© Sphynx Club (2015), tous droits réservés - Reproduction interdite.